Comment une agriculture 100% bio pourrait nourrir toute la planète en 2050

407

Une étude scientifique estime que nourrir toute la planète en bio est possible à condition de modifier notre système alimentaire.

Les détracteurs de l’agriculture biologique rappellent toujours qu’elle est moins productive que l’agriculture intensive, essentielle pour eux pour nourrir toute la planète. Une étude publiée dans la revue scientifique Nature Communications estime au contraire qu’une agriculture 100% biologique pourrait nourrir tout le monde en 2050, soit environ 9,8 milliards d’individus selon l’ONU. Mais pour cela, il faudrait respecter deux conditions sinequanone.

Une mission pas impossible

D’abord, il faudrait modifier notre système alimentaire au profit d’une diminution de la consommation de produits d’origine animale. En effet, étant donné que les rendements biologiques sont plus faibles que l’agriculture conventionnelle, il faudrait cultiver 16 à 33% de terres en plus. Mais ceci implique notamment de perdre des terres sur les forêts, ce qui se ferait au détriment du climat. En réduisant notre consommation de viande, nous pourrions gagner des terres cultivables puisque aujourd’hui, un tiers de ces terres de la planète servent à produire l’alimentation des animaux d’élevage. Nous pourrions ainsi éviter d’empiéter sur les forêts.

D’autre part, réduire le gaspillage alimentaire est également nécessaire. Il représente un tiers des aliments produits dans le monde. L’étude estime qu’il faudrait le réduire de moitié pour nourrir tout le monde de façon durable d’ici 2050.

L’étude conclut sur le fait qu’une agriculture 100 % bio aurait également des conséquences bénéfiques sur l’environnement et sur la santé de la population.

 

Source : France Info 
http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/comment-une-agriculture-100-bio-pourrait-nourrir-toute-la-planete-en-2050_2471166.html