3.4 C
Boulogne-Billancourt, FR
17 février, 2018,
Accueil Bio News Le cola normand devient bio et transparent

Le cola normand devient bio et transparent

51
Sébastien Bellétoile, patron de Solibulles, présente son Meuh cola bio transparent. Un nouveau produit qui vient étoffer la gamme de Solibulles, l’entreprise qu’il a créée en 2009 dans la Manche.

Solibulles présente le dernier né de sa gamme de soda, un Meuh cola bio transparent. « On a commencé à tester ce produit cet été. Les retours ont été très bons, explique Sébastien Bellétoile, le fondateur de l’entreprise, basée à Saint-Pair-sur-Mer (Manche). Le public ne s’attendait pas à ce goût-là. Un cola transparent, ça ne se fait pas trop »

L’idée est partie d’une demande d’un client de Sourdeval, « présent sur un pavillon bio à Rungis ».

Plusieurs tests

Sébastien Bellétoile a donc cogité sur la requête. « En version bio, je n’avais jamais réussi à en produire. J’ai d’abord fait des essais avec du caramel bio. Le résultat avait un goût trop prononcé » au détriment du cola. « Et puis ça mousse beaucoup plus, donc plus compliqué à mettre en bouteille. »

Le liMeuhnadier a changé son fusil d’épaule. « Je suis parti sur une limonade, au goût cola », donc transparente. Ce qui caractérise l’appellation limonade, c’est le citron, « qu’on retrouve dans mes boissons ».

Quelle recette ?

Pour la version « limpide », la base reste la même que pour la « classique ». « Pas de caféine ni d’acide phosphorique », rappelle Solibulles. Le taux de sucre a été baissé de 10 % depuis la création de l’original. « Le colorant caramel, controversé pour son impact sur la santé, a été enlevé. »

Derrière la pureté, le « bio » !

Une grande marque américain avait déjà lancé un produit similaire dans les années 80, le Crystal Pepsi« Le consommateur était alors en demande de pureté », que Sébastien Bellétoile assimile à l’engouement que connaît le bio en ce moment.

Le patron de Solibulles poursuit l’esprit initié depuis le départ, autour de l’artisanat écologique, les matières premières locales et/ou socialement responsables, afin d’élaborer des produits locaux, bios et éthiques.

Une gamMeuh enrichie

Le Meuh cola bio se retrouve donc avec ses frères et sœurs, à commencer par l’aîné Meuh cola, créé en 2009, et rejoint l’année d’après par la Roseline « à base de marc de raisin », la LiMeuhnade au citron et la PoMeuhrade… au goût de pommes !

« La production 2017 devrait atteindre 280 000 bouteilles », estime Sébastien Bellétoile, dont 35 % pour le produit phare, talonné par la liMeuhade, « ma préférée »sourit Jasmin, 11 ans, le fiston. Désormais, le patron a recruté un commercial et fait appel à un contrat CDD « pour les coups de bourre ».

Plus d’info sur www.meuhcola.fr

Source : Ouest France
https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/12791/reader/reader.html#!preferred/1/package/12791/pub/18337/page/12

Facebook